Parler une langue, c’est comme assembler une voiture.

Apprendre de nouvelles règles de grammaire et du nouveau vocabulaire revient à assembler les pièces d’une voiture, et parler la langue, à conduire cette voiture. C’est dans ce but que l’on commence par assembler les différentes pièces.

Parler une langue étrangère, c’est la même chose. Nous apprenons une nouvelle langue pour l’utiliser à bon escient : pour communiquer avec d’autres personnes.

Apprendre différentes règles liées aux temps, à la conjugaison, à la syntaxe etc. est très utile. Vous en avez besoin pour assembler votre « véhicule ». Mais une fois ceci fait, vous devez apprendre à utiliser la langue avant de pouvoir la maîtriser. Tout comme l’apprentissage de la conduite, vous avez besoin de pratique pour bien parler une langue, avoir confiance en vous et ainsi éviter les « accidents ».

tables de conversation en anglais

Activez ce que vous avez appris.

Vous vous familiariserez avec la langue cible en prenant part à des conversations. Vous devez activer votre connaissance passive et utiliser le nouveau vocabulaire appris dans des phrases que vous utiliserez au quotidien.

Si vous posez la question à des personnes qui sont parties à l’étranger pour travailler ou étudier, ils vous diront que leur anglais s’est rapidement amélioré grâce à l’utilisation constante de la langue, qui va bien plus loin que le contact passif.

Vous n’apprenez pas à conduire en lisant en livre à ce sujet. Vous montez dans une voiture et vous démarrez, doucement mais sûrement au départ, en vous améliorant progressivement.

Écrire n’est pas parler.

La plupart des apprenants trouvent l’expression écrite plus facile que la conversation. C’est une remarque fréquente que nous entendons lors nos entretiens avec nos étudiants. Pour cette raison, beaucoup d’étudiants trouvent leur niveau de conversation beaucoup plus faible que leur niveau en expression écrite. C’est l’écart que nous tentons de combler avec nos tables de conversation d’anglais, durant lesquelles il n’y a pas du tout d’écrit.

Surmonter sa peur.

Quand on apprend à conduire une voiture, on est souvent paralysé par toutes les erreurs que l’on pourrait faire. Si vous savez que vous commettez beaucoup d’erreurs en parlant, vous hésiterez à utiliser votre anglais. Il se peut même que vous évitiez un maximum de pratiquer.

C’est une crainte qu’il faut surmonter en utilisant activement la langue. Un petit groupe, qui a les mêmes difficultés que vous, vous offre un espace de confiance dans lequel vous pouvez vous exprimer sans contrainte dans la langue étrangère. Faire des erreurs dans ce contexte n’est pas un problème. Se tromper est même une bonne chose. Le professeur peut ainsi corriger vos fautes et vous fournir une alternative valable. Progressivement, vous aurez plus confiance en vous et utiliserez la langue en dehors des cours. Dites au revoir à votre peur de parler !

C’est en forgeant qu’on devient forgeron.

Pour s’améliorer dans une discipline, il faut la pratiquer.

Les champions de Formule 1 ne sont pas nés pourvus d’une maitrise parfaite du volant. Ils sont devenus des conducteurs expérimentés grâce à des années de pratique.

C’est comme ça que ça marche. Votre niveau de conversation s’améliorera un peu à chaque cours. Un autre point positif est que vous apprenez un anglais que vous pourrez réutiliser en situation.

Mémorisation.

Il serait faux d’affirmer que l’on n’apprend pas de grammaire, ni de vocabulaire durant nos tables de conversation d’anglais. Au contraire, c’est en utilisant des mots et des temps peu familiers que vous les mémoriserez. Les apprenants adultes ont souvent plus de mal à trouver du temps pour étudier à la maison, entre les cours. Pendant nos cours de conversation, vous répétez activement et mémorisez l’anglais d’une manière simple et pratique.

Des études indiquent que nous nous mémorisons bien plus de choses quand nous répétons oralement ce que nous devons apprendre. C’est pourquoi tant d’élèves et d’étudiants assimilent plus rapidement en lisant à voix haute.

Motivation.

Parler une langue étrangère est agréable, tout comme conduire une voiture. On dit souvent que les tables de conversation sont une méthode d’apprentissage facile car on ne vous demande pas d’étudier des longues listes de vocabulaire ou des règles de grammaire. Vous apprenez d’une façon plus spontanée, un mot ou une règle à la fois, sans avoir l’impression de faire beaucoup d’efforts.

À l’English Academy, nous savons qu’amener nos étudiants à parler l’anglais est très motivant. C’est pourquoi les abandons sont rares dans nos cours de groupe.
Vous comprenez également pourquoi des étudiants de Laeken à Woluwe et de Ganshoren à Saint-Gilles viennent améliorer leurs compétences orales en anglais dans notre école de langues.

Cette situation contraste fortement avec les méthodes d’auto-apprentissage sans interaction orale. Le taux d’abandon pour ces cours peut aller jusqu’à 91%. Ceci prouve que parler motive les apprenants à continuer de développer leurs compétences langagières. Et c’est ce qui fait toute la différence.

Voici comment les tables de conversation en anglais peuvent vous aider à mieux parler la langue.